Plus d'informations ?

Contactez-nous
Fermer >
logo Pipa
fr en

(Ré)implantations sur le PIPA #3

Revenir aux actualités

Accueil>(Ré)implantations sur le PIPA #3
22 septembre 2022
actualités

Le Syndicat Mixte du Parc Industriel de la Plaine de l’Ain vous propose un tour d’horizon régulier mais non-exhaustif  des entreprises qui ont fait le choix de s’installer, de se réimplanter, ou de s’agrandir sur le parc.

De tailles et de secteurs variés, elles reflètent la volonté du PIPA de favoriser l’installation dune grande diversité d’entreprises – production, maintenance, formation, service – et de proposer des solutions d’implantation adaptées. Ces cinq entreprises totalisent près de 80 emplois et projettent de recruter plus d’une cinquantaine de personnes.

 

GENERAL INDUSTRIES inaugure son premier site de production : 1.08 Recyclage

General Industries a inauguré le 15 septembre 2022 son premier site de production de matières premières plastiques recyclées, 1.08 Recyclage. La société aixoise, acteur global du recyclage, de la collecte au tri, en passant par le broyage et le lavage, la séparation des polymères jusqu’à la régénération, a choisi le PIPA pour engager sa diversification, sur un site de près de 3 hectares situé à Blyes. Opérationnelle depuis 2021, cette unité emploie 25 personnes et a bénéficié d’un premier investissement de 10 millions d’euros.

L’activité de 1.08 Recyclage repose sur un process industriel innovant, mis au point par la maison mère General Industries qui répond à la fois aux principes de l’économie circulaire et aux défis techniques, sociétaux et environnementaux émergents. Il consiste à séparer et traiter les composants – les polymères – issus de petits appareils électriques et de résidus de broyage automobile, qui sont ensuite transformés en granulés pour pouvoir être réutilisés comme nouvelle matière première. Les fabricants de DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques) disposent ainsi d’une source d’approvisionnement leur permettant de répondre à l’obligation d’intégrer 30% de matières premières recyclées dans leurs produits.

1.08 Recyclage est dimensionnée pour traiter 30 000 tonnes de déchets plastiques recyclables à l’horizon 2023.

L’entrée du fonds d’investissement TERTIUM au capital de General Industries, en mai 2022, va permettre d’accélérer le développement de 1.08 Recyclage comme le précise Clément NOLLET, Directeur général de General Industries et Président d’1.08 Recyclage : « Nous sommes très heureux de ce partenariat financier, qui, au-delà, s’inscrit dans un projet d’entreprise ambitieux, appuyé sur des investissements et des recrutements permettant de répondre à notre croissance, à favoriser notre développement et à offrir à nos clients une matière première recyclée de qualité adaptée à leurs différents besoins ». Le chiffre d’affaires de l’ordre de 6 à 7 millions d’euros à fin 2022 devrait être doublé à fin 2023 et s’accompagner de nombreux recrutements.

 

Le GROUPE MOOS fait coup double sur le PIPA

Le Groupe Moos, acteur du bâtiment et de la maîtrise des énergies, vient de lancer deux chantiers de construction, pour ses filiales PG Process et AES (Ain Elec Services), grâce à l’acquisition de deux terrains d’une surface totale de 11 559 m² auprès du SMPIPA.

PG Process intervient principalement dans le domaine de la tuyauterie et chaudronnerie industrielle : conception et installation de chaufferies vapeur, distribution de fluides et conception/fabrication de skid (châssis supportant divers dispositifs industriels).

AES est spécialisé dans l’installation, la mise en service et la maintenance d’équipements électriques industriels.

Les deux entreprises, déjà installées sur le parc, ont été intégrées au Groupe Moos à la faveur de rachats, respectivement en 2018 et 2019. Leur implantation au cœur du PIPA revêtait un intérêt doublement stratégique : assurer un suivi réactif des entreprises industrielles clientes et rayonner vers de nouveaux marchés à l’est du territoire lyonnais.

Depuis, les synergies développées entre les deux entités et avec les autres filiales du Groupe ont permis de renforcer leur positionnement technique et d’élargir leur champ d’intervention. Résultat : les bâtiments initiaux ne sont plus à même d’absorber leurs ambitions de croissance.

Le Groupe Moos a donc confié à une autre de ses filiales, Clemco, la réalisation de deux nouveaux bâtiments en mitoyenneté. Comme le souligne Alexandre Moos, Président du Groupe, « nous avons sollicité la technicité présente au sein du Groupe pour doter les futurs locaux des technologies les plus avancées. Nous avons accordé une grande attention à la gestion des flux repensée et modernisée. Et parce que nous sommes sensibles aux enjeux énergétiques et environnementaux, nous avons tenus notamment à équiper les toitures de panneaux photovoltaïques afin d’assurer 100 % d’autoconsommation ».

Le bâtiment PG Process couvre une surface de 2 070 m2 et devrait être livré à l’automne 2023. L’atelier – dont la capacité sera doublée par rapport à la situation actuelle – accueillera 650 m2 dédiés à la fabrication acier, 650 m2 à la fabrication inox, deux ponts de levage et une cabine de peinture. Une partie « bureau » sera spécialement aménagée pour accueillir l’équipe en charge de l’ingénierie, des études et du suivi des dossiers qui devrait être étoffée dans les prochains mois. PG Process emploie aujourd‘hui une quinzaine de personnes.

Le bâtiment d’AES se composera d’un magasin de stockage, d’un atelier de câblage, d’une zone de flux, d’un garage et d’une partie « bureau » sur 1 050 m2. Sa livraison est prévue au début de l’été 2023. L’entreprise emploie actuellement une quinzaine de personnes.

 

ALS Douane s’installe au PATAGONIA…

Delta Douane, devenu en 2020 ALS DOUANE (à la suite de son rachat par ALS Customs Services), reste fidèle au PIPA. Elle a investi en mai 2022 de nouveaux bureaux au sein du bâtiment tertiaire Patagonia.

L’entreprise, co-fondée en 1999 sur le PIPA par son directeur général actuel Fabrice Raimond, s’est progressivement imposée comme un interlocuteur privilégié des entreprises importatrices et exportatrices de la plaine de l’Ain. Sa mission consiste à les accompagner et à les conseiller dans la gestion administrative de leurs opérations douanières et le pilotage de leurs flux logistiques.

A la faveur d’importants contrats décrochés au fil des ans, la société a fortement développé son portefeuille de clients et rayonne désormais au niveau national et international. Parallèlement, son activité a été totalement digitalisée. Elle revendique cependant son ancrage aindinois et cultive sa relation de proximité avec ses clients. « Une PME locale de la Plaine de l’Ain », voici l’expression utilisée par Fabrice Raimond pour présenter sa société, et l’une des raisons qui l’a motivé à demeurer sur le Parc industriel.

Avec ses nouveaux locaux au Patagonia et un accès aux espaces conviviaux communs (cuisine, salle de pause, salle de réunion), l’entreprise peut faire face dans de bonnes conditions à l’augmentation de ses effectifs. En effet, habituée à une croissance soutenue depuis sa création, elle a connu un fort coup d’accélérateur avec le Brexit. Elle compte aujourd’hui une vingtaine de collaborateurs et poursuit ses recrutements. D’ici la fin de l’année, deux nouvelles personnes devraient rejoindre l’équipe. Une équipe que le dirigeant souhaite diversifiée et inclusive, grâce à un dispositif de formation permettant à des personnes ayant des profils différents de venir en support aux personnes plus expérimentées.

 

… tout comme Graham Packaging

GRAHAM PACKAGING a emménagé début mai 2022 au Patagonia dans 110 m² de bureaux reconfigurés pour accueillir les six membres de l’équipe. L’entreprise est spécialisée dans la fabrication de contenants sur mesure à partir de granules de plastique. De nombreux objets de consommation du quotidien, issus par exemple du secteur alimentaire ou pharmaceutique, font appel aux pots, bidons, et autres solutions d’emballages proposées par la société. Celle-ci accompagne ses clients dans la recherche du package le mieux adapté à son projet et à son produit.

L’histoire de l’entreprise sur le PIPA remonte à 1985. Elle s’appelait alors « Société Européenne de Produits de Synthèse » et disposait d’une usine de production et de locaux administratifs sur le PIPA. Le rachat de l’entreprise par GRAHAM PACKAGING EUROPE – dont le siège est à Rueil-Malmaison et la maison-mère en Pennsylvanie – associé à une restructuration de la production a entraîné la vente de l’usine de Blyes.

La direction a choisi de garder une unité des forces de vente et des finances sur le PIPA, placée sous la responsabilité de Gérard Dufour. Une manière de préserver la cohésion de l’équipe et d’assurer les clients auralpins de la continuité des savoir-faire et compétences exercés auprès d’eux depuis de nombreuses années.

En effet, leurs missions d’analyse et de conseil au plus près des besoins font de ces experts un maillon central de la stratégie de développement de l’entreprise.

La fonctionnalité des nouveaux locaux va permettre d’agrandir l’équipe dans de bonnes conditions : une septième personne devrait rejoindre le groupe dès l’automne.

 

CELAHO se développe aux Fenières

CELAHO est un opérateur de télécommunications de proximité accompagnant les entreprises dans la mise en place de solutions connectées : téléphonie mobile, hébergée et fixe, internet professionnel, réseaux…. Installée depuis 2014 dans l’ensemble d’immobilier tertiaire Les Fenières, la société vient de changer de bâtiment pour doubler sa surface et bénéficier de deux espaces, l’un de bureau, l’autre de stockage de matériel. Un choix de rester sur le PIPA revendiqué par le fondateur et dirigeant de CELAHO, Gilles Chapat, qui voit dans la dynamique économique, l’attractivité et le caractère novateur du parc des éléments propices au développement de son activité.

L’entreprise a développé son marché auprès de TPE, PME, PMI et ETI d’abord localement, puis au niveau départemental et régional. Elle a su s’imposer comme un interlocuteur fiable, agile et performant auprès d’une clientèle en recherche de conseils et de solutions technologiques, souvent délaissée par les grands opérateurs. L’entreprise réalise 80% de son activité dans l’Ain, 20% hors département.

L’expérience de Gilles Chapat, fondateur et dirigeant, dans l’univers des télécommunications n’est pas étrangère à cette croissance. Elle lui a permis d’identifier les manques et de positionner sa société sur ces créneaux. Son maître-mot est la proximité. Grâce à une connaissance fine de la clientèle et de ses installations, CELAHO est plus réactive dans l’analyse des besoins et la détection des problèmes pour une véritable continuité de service. Capable d’assurer la maîtrise d’ouvrage des chantiers d’installations, elle peut aussi bien gérer toute la partie facturation des abonnements pour le compte des entreprises.

A la faveur d’un marché des télécommunications évolutif et d’une clientèle professionnelle toujours en recherche de conseils technologiques, CELAHO poursuit sa croissance. Une troisième personne va bientôt rejoindre l’équipe dans ces nouveaux locaux du PIPA.

 

–> Pour aller plus loin, retrouvez au lien suivant l’ensemble des entreprises installées sur le Parc Industriel de la Plaine de l’Ain.